Quand la nature nous parle de notre vie

Publié le par Madeleine Moreau

Un enseignement extraordinaire

Rubrique Développement Personnel

 

J’habite à 1000m d’altitude.

Normalement, en cette fin mars, la neige est encore bien présente aux alentours, même si le printemps s’est installé au bord du lac, 500m plus bas.

Cette année, le printemps est arrivé avec 3 semaines d’avance … un printemps prématuré !

Perce-neiges, crocus, primevères … tout commence de fleurir. Les arbres laissent les bourgeons s’éclore peu à peu.

IMG_0075.jpg

Dimanche, 10cm de neige, des températures inférieures, l’hiver a fait un retour en force.

 Le paysage s’est montré durant quelques jours dans un blanc immaculé.  

L’enseignement par la nature

Je ne sais pas si vous avez déjà pris le temps de regarder de près une perce-neige, une primevère … une feuille qui commence à se développer …

C’est une beauté très fragile.

Les fleurs s’ouvrent sous les rayons du soleil, elles se dressent comme si elles désiraient toucher le ciel ou nos cœurs.

En quelques heures, le froid s’abat sur elles, les recouvre d’un manteau glacial, les couche sur le sol bourbeux.

Il est difficile de penser qu’elles vont survivre et se redresser après le passage de la tourmente … et pourtant …

Notre vie …

N’est-ce pas la même chose ?

Ce sentiment de vivre pleinement, de nous épanouir, de nous sentir en phase avec nos capacités, de donner et de laisser rayonner toute notre beauté intérieure … comme le printemps …

Et soudain, le froid qui s’abat sur nous, qui nous enveloppe, nous recouvre … certaines fois vient alors le sentiment d’étouffer, de ne plus respirer … nos difficultés, nos problèmes, nos épreuves …

Suivant la densité, la violence de ce qui nous arrive, - nous avons le sentiment que nous ne nous relèverons pas, que nous n’arriverons pas à retrouver la paix, la sérénité, la joie de vivre.

Nous nous sentons emprisonnés dans le froid, la nuit … dans un tunnel qui semble sans fin.

Puis, la vie revient, le printemps revient … on se remet debout, on laisse nos couleurs revivre, on reprend espoir.

Il peut y avoir encore des sursauts d’hiver, des nuits glaciales, des risques de gel, mais la vie va reprendre ses droits.  

Je vous souhaite un très bon week-end, à bientôt.


Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

 

 

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article