Attendez-vous que la chance vous sourie ?

Publié le par processuscroissance--blog.com

 

Je regarde plus attentivement depuis quelques semaines par quels chemins les internautes arrivent sur mon blog.

C’est pratique puisque ma page d’administration me donne chaque jour une liste de mots clés demandés par ceux et celles qui font des recherches ciblées.

Au début, je me suis dit que c’était logique. Que cela allait diminuer avec l’été.

Ce n’est pas le cas.

Chaque jour, il y a au minimum 8 recherches, au maximum 17 recherches « Attirer la chance ».

 

j0422353.jpg

 

Donc, c’est quelque chose de très important !

 

Suffisamment important pour que Google vous propose pas moins de 16'400'000 pages susceptibles de répondre à votre recherche !

 

Un vaste univers s’ouvre alors devant vos yeux.

 

Rien que la 1ère page comporte déjà des invitations intéressantes pour donner envie d’aller regarder la réponse attendue.

 

Ø  Comment Attirer la Chance à Soi ?

Ø  La magie blanche Rituels pour attirer la chance

Ø  Comment attirer la chance ?

Ø  Etre optimiste contribue à attirer la chance – Processus Croissance  (hé oui, j’arrive en 4ème place ! »

Ø  GRATUIT « Les Secrets de la Chance »

Ø  Avant d’attirer la chance …

Ø  La Clef secrète pour attirer la chance à vous

Ø  Comment attirer la chance vers soi ? (trucs, astuces)

Ø  Psaume 4 : Pour attirer la chance aux jeux

Ø  Quelques trucs pour attirer la chance

 

Dans ces 10 propositions, il y en a bien une qui correspond exactement à ce que recherche l’internaute … mais pas sûr que ce soit ma page ! 

 

Une autre recherche m’indique que le temps de présence sur ma page est d’une moyenne de 20 secondes. Juste le temps nécessaire pour décider que ce n’est pas du développement personnel que je recherche !

 

Il n’en faut pas plus pour me donner envie de revenir sur le sujet.

 

  

Est-ce vraiment la chance que vous recherchez ?

 

Si vous remplissez une feuille de loto, vous espérez avoir la chance de gagner le gros lot …

Si vous participez à un concours, vous rêvez au 1er lot et non au dernier …

Si vous désirez avoir une place de rêve, vous espérez que la chance d’avoir la place sera pour vous et pas pour votre concurrent …

 

Logique

 

Derrière, que recherchez-vous vraiment ?

 

Au loto vous aimeriez bien avoir un peu plus d’argent pour profiter de la vie …

A un concours, c’est surtout la promesse du premier lot qui vous attire. Ce voyage, cette voiture, ce serait chouette de l’avoir …

La place que vous convoitez, peut-être une revanche sur tous ces petits moments où vous avez ressenti que vous n’étiez pas reconnu/e à votre juste valeur …

 

La chance c’est également ce que l’on souhaite avoir lorsque :

 

Ø  Se présente devant nous des difficultés qui semblent s’accumuler …

Ø  Tout ce que l’on fait semble échouer ou donne des résultats autres que ceux qui sont recherchés …

Ø  La maladie, les accidents se succèdent …

Ø  Les désirs les plus forts ne sont jamais accessibles …

Ø  Les disponibilités financières obligent à quitter l’espoir d’acquérir un peu plus de luxe …

Ø 

 

Derrière, il y a autre chose que l’on recherche. Ce n'est pas forcément uniquement de chance !   

 

Le rêve ou le mirage de votre vie

 

Espérer avoir plus de chance la prochaine fois n’est pas une mauvaise chose.

 

Vous restez, d’une certaine manière, proche de vos rêves, de vos aspirations, de vos envies.

Vous signifiez à la vie que vous n’êtes pas d’accord avec ce qui vous arrive, que vous désirez autre chose.

Vous aimeriez avoir le pouvoir de changer le cours du destin.

Vous voulez avoir une autre vie, d’autres conditions … plus de chance !!!!

 

Au bout du chemin le risque encouru serait de vous apercevoir que vous avez construit votre futur sur un rêve impossible ou que vous vous êtes dirigé vers un mirage jamais atteint.

 

Il est aussi possible, si vous êtes vraiment chanceux … que la chance tant recherchée vous donne de  réaliser vos rêves et d’éviter les mirages qui se présentaient au fil des années.

 

Avant d’aller plus loin, lisez ce conte

 

Chance ou malchance ?

 

Dans un village un homme très pauvre possédait un cheval d'une rare beauté. Il était si magnifique que tous les riches marchands et puissants seigneurs de passage se proposaient de lui acheter dès qu'ils l'apercevait. Mais le vieil homme refusait toujours. Cet animal est pour moi comme un ami, disait-il. Vendriez-vous un ami ?

Mais un beau matin, le vieillard découvrit que son cheval avait disparu. Les villageois, goguenards, lui dirent tous : On te l'avait bien dit ! Tu n'avais que le vendre quand on te le proposait. Maintenant, on te l'a volé... quelle malchance À toutes ces lamentations et railleries le vieil homme apportait invariablement la même réponse : Chance ou malchance, qui peut le dire ? Les moqueries reprenaient alors de plus belle.

Mais 15 jours plus tard, le cheval revint avec une horde de chevaux sauvages. S'étant échappé, il avait séduit quelques belles juments et rentrait maintenant avec le reste de la horde. Quelle chance ! dirent les villageois. Mais le vieillard ne montrait aucun enthousiasme débordant, conservant son habituelle bonne humeur : Chance ou malchance, qui peut le dire ? Ses voisins ne pouvaient s'empêcher d'y voir ici une ingratitude devant la bonne fortune apportée par les dieux.

Le vieil homme et son fils voulurent dresser les chevaux pour les vendre ensuite aux riches du Royaume. Mais quelques semaines plus tard, le fils chuta d'un hongre et se brisa la jambe. Selon le guérisseur du village, il en gardera pour la vie une légère claudication. Ses amis le plaignirent alors de plus belle. Quelle malchance ! Sans ton fils, tu ne pourras dresser les chevaux pour les vendre ! Toi qui est si pauvre... À son habitude, le vieil homme répondit alors : Chance ou malchance, qui peut le dire ?

Seulement trois jours après la blessure, les soldats du roi prirent position dans le village et enrôlèrent de force tous les jeunes. Ils partaient pour une campagne lointaine, au-delà des montagnes qui bouchent l'horizon, faire la guerre à un autre peuple. Tous durent suivre la troupe sauf le fils qui ne pouvait marcher avec sa jambe brisée. Pleurant de désespoir, tous les villageois prirent le vieil homme à parti : ton fils reste avec toi alors que les nôtres vont certainement mourir à la guerre. On peut dire que la chance te sourit à toi qui garde ton fils unique !

Vous savez ce que le vieillard a répondu. Chance ou malchance...

 

Conclusion :

 

Ce conte est une réponse au titre de cet article.

 

Dans les prochains articles je vous apporterais d’autres éléments de réponses.

A bientôt.

Commenter cet article

Dorian 31/07/2012 21:08


Bonjour Madeleine,


Tu t'es fait plaisir sur cet article qui est très sympa.


Surtout avec le compte à la fin que j'ai découvert.


La chance s'attire c'est inévitable. Pourquoi certains seraient chanceux et d'autres non ? Pour les chanceux, généralement la chance n'existe pas alors que pour les malchanceux, elle les sévit.


La chance se provoque c'est bien connu. Il suffit de comprendre certains mécanismes de la vie et savoir regarder le positif. Derrière le positif se cache souvent ce que l'on appelle "la chance".


A bientôt.


Dorian

processuscroissance--blog.com 01/08/2012 07:54



Bonjour Dorian,


Oui c'est vrai que je me suis fait plaisir en écrivant cet article.


Tout à fait d'accord avec toi, la chance s'attire ... le positif attire le positif, le négatif attire le négatif.


Ce sera le thème de mes prochains articles.


Bonne journée à toi.



Centre d'appel 31/07/2012 16:49


je ne fais peut-être pas partie de ces internautes ayant orienté leur recherche sur la chance mais je dois dire que c'est une aubaine de tomber sur ce blog! 


;)


Manon

processuscroissance--blog.com 31/07/2012 17:21



Bonjour Manon,


Bienvenue sur le blog et qu'importe de quelle manière que tu sois arrivée. A bientôt.


Madeleine