Un aspirateur dans votre ventre

Publié le par Madeleine Moreau

Le week-end dernier, avec une amie, nous parlions de la langue française. Elle me partageait une des difficultés de son travail : « Dans les rapports que je dois relire, je suis de plus en plus confrontée à des mots qui enlève la compréhension du texte. Je ne parle pas des fautes d’orthographe ou des accords de verbes, mais bien des mots qui veulent dire tout autre chose … »

Nous nous sommes alors amusées à chercher dans le « Petit Robert » la signification de certains mots que nous utilisons dans le quotidien.

dictionnaire

Par exemple : Il ne faisait pas très chaud, samedi soir. Aussi, j’avais enfilé une  « jaquette » … Surprise, d’après le Petit Robert, ce n’est pas ce que j’avais sur moi. Alors, un tricot ? Non … un chandail ? Non  … Nous avons passé en revue tous les mots qui nous venaient, jusqu’au moment où nous sommes tombées sur le bon : je portais une veste en tricot !

Je me suis mise à rire. Je me voyais demander à une vendeuse : « Avez-vous des vestes en tricot ? » Et je m’imaginais son regard, avec dans ses pupilles, un point d’interrogation.

Quand j’emploie des mots spécifiques, suis-je vraiment comprise ?

Cela fait déjà quelque temps que je remarque une difficulté de plus en plus présente, lorsque je demande : « Quelles sont vos aspirations ? » « Avez-vous des aspirations ? »

? ? ? ?

Difficulté à répondre à la question, simplement parce que ce mot : aspiration, ne « parle pas » à la personne, parce que c’est un terme que nous n’utilisons pas dans le quotidien, parce que l’image qu’évoque ce mot est très différente du contexte.

La personne voit un outil médical qui aspire le liquide dans la gorge ou les poumons. Elle peut également voir un aspirateur qui aspire la poussière. Une pompe qui aspire l’eau après une inondation, etc.

Alors, elle répond qu’elle n’a pas d’aspirations !

Et moi, je cherche à l’aider pour trouver, ne serait-ce, qu’un début, un signe d’une aspiration qu’elle pourrait avoir.

« Vous n’avez pas une envie, un désir, un rêve, un projet que vous aimeriez réaliser, concrétiser ? »

Jackpot … des envies, des désirs, des rêves, des projets … que oui, il y en a … des dizaines !

Mais, c’est quoi une aspiration ? Et comment les découvrir ?

« C’est chercher ce que vous aimeriez réaliser dans votre vie personnelle ou professionnelle, c’est découvrir vos priorités et ce qui vous permettrait de vivre pleinement, c’est ressentir tout au fond de vous, ce que vous aimeriez pouvoir vivre … »

Bingo … et je fais comment pour savoir ?

Allons-y par étapes, si vous voulez bien

Il faut aller chercher cette aspiration au fond de vous, la déloger de votre inconscience pour mieux la percevoir.

Un peu comme si vous aviez un aspirateur dans votre ventre.

Etape 1 :

Tout d’abord, vous pouvez explorer tout ce qui est en lien avec vos envies, vos désirs, vos rêves, vos projets …

Ø Etablissez une liste. Vous pouvez le faire, par exemple, sur un tableau Excel.

ü Mes envies

ü Mes désirs

ü Mes rêves

ü Mes projets

Ø Vous pouvez y ajouter

ü Vos goûts (ce que vous aimez, appréciez)

ü Vos préoccupations

Ø Et aussi

ü Vos attirances sociales

Ecrivez tout ce qui vous vient, sans aucune censure, que cela vous paraisse réaliste ou non n’a pas d’importance.

L’important est que vous mettiez dans votre sac d’aspirateur tout ce qui vient. Vous ne faites pas un tri préalable des poussières différentes avant de le passer, non ? Ici c’est la même chose, vous mettez noir sur blanc tout ce qui vous vient à l’esprit.

Etape 2 :

Ok, vous ne le feriez pas avec ce qu’il y a dans le sac de votre aspirateur, sauf si vous venez d’aspirer le diamant que vous a offert votre amoureux.

Alors, imaginez : vous venez d’aspirer un diamant, ou, plusieurs perles de culture qui se trouvaient sur un collier précieux. Cela trouve dans votre liste, mais où ?

Pour le savoir, il faut le/les chercher. C’est le but de cette deuxième étape.

Ø Qu’est-ce qui, dans votre liste, vous semble très important ?

ü c’est tout ce qui, si vous n’aviez plus cela en vous, provoquerait une blessure

ü ce sont des choses, des aspects qui vous tiennent vraiment à cœur et que vous désirez garder précieusement

ü ce qui a du sens pour vous et qui rejoint vos valeurs

Ø Mettez de côté tout ce qui ne vous apparaît pas important, essentiel.

Souvent nous gardons des choses qui ne sont pas importantes, essentielles mais qui, pensons-nous, doivent être là.

Je vous donne un exemple : Dans mes envies, j’avais écrit : faire une cure de thalasso. Pas vraiment important, essentiel pour ma vie.

Un petit truc pour savoir si c’est vraiment important : « Est-ce que je peux continuer de vivre si je n’ai pas ça ? »

Vous verrez, votre liste va sérieusement se réduire.

Etape 3 :

Bien, vous voilà avec une liste qui comporte des choses qui vous correspondent un peu plus … disons qu’il y a moins de poussière dans votre ventre.

Ce que vous avez gardé, pourrait être ce qui est de l’ordre de vos aspirations, il est possible que vous ayez encore des trucs qui n’ont rien à faire là. Nous allons donc nettoyer tout ça.

Ø Reprenez chaque élément que vous avez gardé, puis, interrogez-vous :

ü ça, est-ce que je le vis déjà dans ma vie ? dans quel secteur ? à quel moment ?

ü si je ne le vis pas, est-ce que c’est quelque chose que je voudrais vraiment pouvoir vivre ? comment ?

ü pourquoi ai-je gardé cela ?

Ø Si vous n’avez pas de réponse à ces questions, vous pouvez éliminer le sujet de votre liste.

Cette 3ème étape est importante.

Elle va vous permettre de faire monter à votre conscience des potentialités, des capacités, de possibles ressources que vous ne soupçonniez pas.

Il ne faut donc pas y aller « à grand coup de balai », mais avec un tout petit pinceau.

N’oubliez pas, vous êtes à la recherche du diamant ou des perles que vous venez de prendre dans votre aspirateur.

Il y a encore quelques étapes à vivre. Je vous en parlerai dans un prochain article.

Essayez de faire l’exercice, et dites-moi comment vous l’avez vécu.

Et, si vous avez d’autres mots qui vous sont donnés par un professionnel du développement personnel et dont vous ne saisissez pas le sens, vous pouvez m’en parler.


 

Est-ce que cet article intéresserait vos amis ? Dites-leur qu'il existe !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Envie de lire l'article qui vient juste avant ?

Un jour, j’y arriverai … Un jour, j’aurai ça … Un jour, peut-être …


Et si on restait encore un peu ensemble ? Choisissez :

Quand le rêve rejoint la réalité de vos aspirations

Quand le coaching vous invite à changer de perspective


 

N'ayez pas peur de donner votre avis :

Vos commentaires sont précieux, n’hésitez pas à réagir si cet article vous a interpellé. Merci d’avance.

Publié dans Outils

Commenter cet article

Mira 21/09/2013 09:43


j'adore! Ces mots et compréhensions différents selon les contextes et le vécu de la personne, aspirations est un bon exemple, un dentiste ou dame de ménage pense forcément à autre chose qu'un
psychologue. J'aime les pas à faire pour accéder aux aspirations intérieurs,les ayant expérimenté déjà dans ma vie, oui, ça marche! J'aime aussi la richesse des mots pour trouver la bonne
compréhension de ce qu'on cherche à atteindre. Envies, rêves,désirs sonne bien plus agréable à mes oreilles que aspiration... non? merci Madeleine, pour le travail et l'humour!

Madeleine Moreau 23/09/2013 11:07



Bonjour Mira,


Comme j'aime tes distinctions ... oui, un dentiste ou une femme de ménage n'emploient pas les mêmes mots, même s'ils essaient de dire la même chose. Et, si c'est un psychologue qui parle, ce sera
encore différent.


Il est donc important d'avoir en soi une vue plus large, d'employer si c'est nécessaire, des sinonymes, des métaphores, des images.


Tout un travail que j'ai envie de réaliser sur ce blog.


Belle journée à toi


Madeleine