Un échec est une chance pour essayer autrement

Publié le par Madeleine Moreau

22 décembre : Et si vous vous serviez des bonnes idées lancées par fb ?     

 

Ce matin, j’ai envie de vous partager mon sourire.

 

Si vous avez une page Facebook, vous avez peut-être vu sur votre page de profil une invitation à classer vos 20 meilleurs moments de l’année.

 

C’est un truc qui m’a titillé, j’ai voulu voir ce que cela donnait pour moi. Alors j’ai cliqué pour voir.

J’ai été très déçue. La raison : fb me fait des propositions qui me permettraient, sans vraiment réfléchir, de mettre en avant, certaines pages de mes amis/es publiées durant cette année. C’est pas forcément, pour moi, à classer dans les 20 meilleurs moments de mon année 2013.

Bon, c’est ma réaction … sans doute différente pour d’autres.

 

L’avantage, c’est que ma curiosité a été sollicitée.

 

Vous le savez, si vous me suivez depuis pas mal de temps, j’aime bien me servir de situations, d’évènements, de choses vécues dans mon quotidien pour alimenter ma réflexion.

 

Alors, l’invitation de fb m’a donné une idée que je relie directement à la citation du jour.

 

Pensee-du-22-decembre.jpg

 

Savez-vous que Thomas A.Edison a essuyé de multiples échecs avant d’arriver à inventer l’ampoule électrique ?

De ses échecs est née la citation que vous lisez.

 

Transférer celle-ci sur la sensation vécue grâce à Facebook, est un exercice facile pour moi. Voici ce que cela pourrait donner :

 

Vous pouvez retenir 20 pages publiées par vos amis/es et les prendre comme des moments marquants de votre année 2013 … vous ne vous sentirez pas impliqués pour autant !

 

Vous pouvez lister, à part, les 20 moments marquants, personnels qui ont marqué votre année 2013 … vous vous impliquerez, mais ce ne sera pas facile des les trouver … à moins que votre année soit exceptionnelle !

 

Vous pouvez aussi vous servir de l’idée d’une autre manière, un peu comme si vous preniez le temps de revenir sur vos pas et de vous arrêter là où vous en avez envie … une manière de ne pas refermer la porte 2013 sans laisser derrière vous des choses que vous aimeriez emporter pour 2014.

 

Vous pouvez, aussi, améliorer, changer, détourner, l’idée donnée sur Facebook.

 

ü Retenir 12 moments de bonheur, ceux que vous avez apportés à autrui, ceux que vous avez reçus …

ü Revenir sur 12 moments où vous avez eu à faire face à une difficulté, une souffrance …

(de 20, vous passez à 12)

 

ü Passer vos échecs – du moins ce qui vous semble être des échecs – de l’année en revue. Je suis sûre qu’il y en a au moins 12 – ne serait-ce que ce que vous n’avez pas réussi à faire ou à atteindre.

Les noter sur un calendrier que vous pouvez « fabriquer » vous-même sur Excel – Word – Publischer – ou même Outlook – un échec par mois.

 

Votre défi pour 2014 : Faire de ces échecs une réussite

 

Je ne sais pas si c’est la même chose pour vous, personnellement, lorsque j’y regarde de plus près, mes échecs ont rarement un goût de satisfaction.

 

Longtemps après, lorsque j’y repense, ils gardent un goût amer, rance, piquant.

 

Ils ont aussi la faculté que je n’ose pas m’y frotter à nouveau. Je les considère comme des accidents de parcours qui n’auraient jamais dû se produire.

 

Ils m’empêchent, bien souvent, d’essayer à nouveau, quitte à faire autrement. Je n’ai pas réussi 1X, je n’ai pas envie de rater une 2ème fois, encore moins une 3ème fois.

 

Alors, généralement, je reste sur cette sensation de ne pas réussir, de ne pas savoir, de garder l’idée de départ au placard.

 

Si Edison avait réagit de cette manière, nous en serions encore à allumer une chandelle pour nous éclairer la nuit … et vous ne seriez pas devant votre écran à me lire.

 

Et mes échecs … vos échecs … si le but visé était de vous apporter un plus dans votre vie, est-ce que cela ne vaudrait pas la peine de continuer à essayer, jusqu’au jour où vous y arriverez ?

 

Ce qui vous semble avoir été un échec essuyé durant cette année, reporté sur le calendrier de l’an qui va commencer : Une opportunité qui vous est offerte aujourd’hui pour essayer de réussir l’an prochain.

 

A demain pour ouvrir une nouvelle fenêtre.


 

Et si vous partagiez les pensées de l'Avent ?

 

Y a-t-il dans votre entourage une personne à qui vous auriez envie de lui offrir un peu de lumière ou de chaleur en cette période ? Partagez les pages de l'Avent 2013

 

Envie de partager plus longuement ? N'hésitez pas à en parler autour de vous et sur vos réseaux sociaux


 

La pensée du jour vous parle ?

 

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article