Un jour, j’y arriverai … Un jour, j’aurai ça … Un jour, peut-être …

Publié le par Madeleine Moreau

Est-ce que ça vous arrive de commencer certaines phrases par ces mots : Un jour, j’y arriverai … Un jour, j’aurai ça …   Un jour, peut-être …

On dit que l’espoir fait vivre …

Pas si faux, au moins on a une porte qui va s’ouvrir quelque part, lorsque le moment sera venu, lorsque la chance se présentera enfin.

On dit aussi que les gens qui n’ont pas de rêves sont déjà morts …

C’est assez vrai, parce qu’ils n’ont rien qui leur donne envie de se battre, de continuer à avancer. Ils n’ont pas d’aspirations, ils n’attendent rien.

Et il y a tous ceux, toutes celles qui s’accrochent à cet espoir du jour où ça se réalisera, enfin, pour de bon. Le jour où leur quête prendra fin.

aujourd-hui-ce-n-est-pas-un-jour--peut-etre---jpg

Inconsciemment nous mettons « ce jour » dans un coffre-fort

Si, comme moi, il vous arrive de dire : Un jour, j’y arriverai … il y a de fortes chances pour que ce jour n’arrive jamais. Surtout si, vous ne faites rien pour y arriver ! Si vous attendez que vienne toujours le bon moment pour commencer à agir dans le but d’y arriver.

Personnellement, j’ai toujours eu une énorme difficulté à prononcer des mots anglais … même ceux qui sont simples … je n’y arrive pas. Je n’ai jamais retenu les leçons élémentaires d’allemand apprises à l’école. Les langues étrangères, ça me passe par-dessus la tête.

Lorsque je travaillais au sein d’une école internationale, nous avions des temps de formations qui étaient donnés soit en anglais ou en espagnol, tout simplement parce que c’était la langue du pays dans lequel nous étions. Il y a avait une traduction. Je n’étais pas vraiment gênée de vivre une semaine avec un casque sur la tête. Ce qui me gênait était de ne pas pouvoir entrer en dialogue avec des formateurs de langue anglaise, espagnole, italienne …

Alors, je disais : Un jour, j’y arriverai … un jour, je saurais parler l’anglais …

Si, comme moi, il vous arrive de dire : Un jour, j’aurais ça … ok, pour certaines choses, cela se réalisera. Cela se réalisera surtout, si vous faites ce qu’il faut pour l’obtenir.

Personnellement, ce n’est pas un début de phrase que j’ai souvent prononcé.

Oui, ça m’est arrivé de le dire. Par exemple : un jour, j’aurais ma voiture, un jour, j’aurais mon jardin, un jour, j’aurais mon indépendance.

C’était des choses qui pouvaient se réaliser, se concrétiser dans ma vie, ce n’était pas demander d’aller sur la lune sans demander la navette spatiale pour m’y rendre !  

Ça aurait aussi pu ne jamais se concrétiser, c’est vrai.

Je connais des personnes qui pensent qu’un jour elles auront la vie qu’elles méritent … et elles ne font rien pour commencer de changer ne serait-ce qu’un petit peu pour y arriver !

Je connais d’autres personnes qui attendent d’avoir ce qu’elles espèrent pour commencer de vivre vraiment …

Si, comme moi, il vous arrive de dire : Un jour, peut-être … et que vous attendez que ce jour arrive comme par miracle, et que là aussi, vous ne faites rien pour que ce jour arrive demain … l’attente peut durer tout le reste de votre vie.

Personnellement, ce fut un début de phrase récurrent chez moi.

Un jour, peut-être, je serais enfin reconnue, appréciée …

Un jour, peut-être, je pourrais réaliser ce qui me tient à cœur …

Un jour, peut-être, j’aurais un boulot vraiment intéressant …

Oui, j’avais ces débuts de phrases récurrents. Mon avenir me semblait tellement obscure qu’il me semblait que jamais le soleil ne se lèverait pour moi. Alors, mon espoir, mon ancrage dans la vie, tenait à ces quelques mots : un jour, peut-être

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais à chaque fois que vous dites : Un jour, … vous êtes entrain de formuler une vision du paradis tel que vous le percevez.

Et, comme on vous l’a déjà dit et redit des centaines de milliers de fois que le paradis n’existe pas sur terre, alors vous espérez que ce sera une exception pour vous !

Le paradis il est déjà là, présent dans votre vie

Si vous parvenez à inscrire ces mots dans votre cœur, alors tout risque de changer pour vous.

Tout risque de changer parce que :

ü Vous n’aurez plus peur de vos rêves, de vos aspirations

ü Vous pourrez faire face aux multiples déceptions que vous traverserez un jour ou l’autre

ü Vous parviendrez à faire des compromis pour vivre dans le réel

ü Vous ne vous sentirez plus être « le maillon faible » de votre vie

ü Vous saurez faire face aux imprévus

ü Vous apprendrez la patience

ü Vous accepterez d’avancer au rythme de vos possibilités

ü Vous pourrez déployer toutes vos capacités, vos ressources pour aller au bout de vos rêves

Vous vous rendez compte du bouleversement que cela va provoquer dans votre vie ?

Simplement parce que, vous n’allez pas continuer de croire qu’un jour, peut-être, … et remplacer ces mots par : Aujourd’hui je vais commencer de faire ce qu’il faut pour …

Simplement parce que, vous allez sortir du coffre-fort tout ce que vous y avez mis en terme d’espérance, d’espoir, de désir, pour en faire quelque chose …

Simplement parce que, vous n’aurez plus envie d’attendre que ce fameux jour arrive enfin dans votre vie …

Pour cela, il vous faut :

Ø Rectifier votre manière de vous projeter dans ce que vous désirez – ce n’est plus un jour, peut-être … mais : aujourd’hui, comment est-ce que je peux aller vers ce que je désire ?

Ø Ne pas en rester simplement « au rêve » et visualiser à tout bout’ champs ce merveilleux moment du jour, ou peut-être … mais croire que vous pouvez commencer à réaliser vos rêves aujourd’hui,  autrement dit, mettre en œuvre vos aspirations.

Ø Vous mettre en route pour aller vers ce que vous désirez vraiment. En fait, tant que vous ne vous mettez pas en route, vous ne faites qu’enraciner ce jour, peut-être … en prenant tous les moyens possibles et imaginaires pour ne pas vivre une déception supplémentaire. Mettez-vous en route aujourd’hui.

Ø Et bien sûr, le plus important :

ü Sortir du coffre-fort tout ce que vous y avez mis ;

ü faire le tri entre ce qu’il est possible de réaliser concrètement et ce qui appartient à l’impossible parce que, faisant partie de l’illusion nourrie, d’un idéal qui n’est pas ajusté ;

ü Ne pas remettre dans le coffre-fort ce qui est en vous, votre plus grand rêve ainsi que tous ces petits projets qui vous ont toujours attiré.

Pour conclure :

Vivez pleinement votre vie, sans attendre qu’un jour, peut-être, vous vous sentirez en vie. C’est ce que je vous souhaite sincèrement.


 

Est-ce que cet article intéresserait vos amis ? Dites-leur qu'il existe !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :


Envie de lire l'article qui vient juste avant ?

Vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs ? Est-ce à cause de cela ?


Et si on restait encore un peu ensemble ? Choisissez :

C’est le moment de penser à la rentrée et de se fixer des objectifs réalistes

Avez-vous déjà pensé à ce que vous feriez si vous étiez totalement libre ?

Le processus à suivre lors de décisions importante à prendre


 

N'ayez pas peur de donner votre avis :
Vos commentaires sont précieux, n’hésitez pas à réagir si cet article vous a interpellé. Merci d’avance.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Oui, la recette du moment présent reste encore la meilleure... Merci pour cette belle page.
Répondre
M


Hello Lise,


Que oui, le moment présent reste la meilleure recette, encore faut-il avoir tous les ingrédients et accepter d'apprendre si l'on ne sait pas comment faire


Bonne soirée à toi. Madeleine